Aller au contenu

Premier anniversaire de l’alliance Age of Union : bilan de neuf projets mondiaux et nouvel engagement de 1 million de dollars en Indonésie

Article

L’alliance à but non lucratif a obtenu plusieurs succès au cours de l’année dernière, notamment la conservation de forêts riches en biodiversité et gravement menacées au Canada, en Indonésie, en République démocratique du Congo et au Pérou, ainsi que la protection d’espèces importantes telles que les tortues luths, les orangs-outans, les dauphins, les gorilles de plaine, etc.

Sujets

  • Article
  • Afrique

19 octobre, 2022 (Montréal, Québec) – L’alliance Age of Union, l’organisation environnementale à but non lucratif dirigée par Dax Dasilva, célèbre son premier anniversaire et réalise presque entièrement son engagement initial de 40 millions de dollars canadiens. Age of Union a investi dans 10 projets à travers le monde, dont neuf lancés l’année dernière et un dixième devant être annoncé à la fin de l’année 2022. Tous ces projets se concentrent sur des activités de conservation et de restauration menées sur le terrain dans des écosystèmes gravement menacés. Age of Union entend poursuivre ses contributions à l’égard de la conservation dans les années à venir et s’efforcer de remplir sa mission en soutenant et assurant le rayonnement d’une communauté mondiale d’acteurs du changement qui protègent les espèces et les habitats les plus vulnérables de la planète.

Pour marquer son premier anniversaire, Age of Union a annoncé un engagement à verser 1 million de dollars américains à la forêt Dulan, augmentant ainsi son engagement initial de 100 000 dollars et renforçant davantage son partenariat avec Kalaweit. Basée en Indonésie, Kalaweit a pour mission de protéger, de restaurer et de conserver la forêt Dulan, située sur l’île de Bornéo (région de Kalimantan central, district de Barito Utara), un écosystème critique qui figure parmi les zones les plus riches du monde en termes de diversité biologique et qui abrite notamment une centaine d’orangs-outans, des gibbons à barbe blanche, des ours malais du soleil, des langurs, des nasiques et des panthères nébuleuses.

Ce don permettra à Kalaweit de collaborer étroitement avec les communautés locales afin de protéger 1500 hectares de forêt et d’en empêcher l’exploitation par les industries minière et de l’huile de palme.Ces fonds permettront également le renforcement du programme des gardes forestiers, la construction de réservoirs d’eau pour lutter contre les feux de forêt, l’achat d’un avion destiné à un plan de protection contre les feux de forêt, l’exploitation forestière et le braconnage, ainsi que la mise en place d’un programme de reboisement au moyen de semis par avion pour revitaliser les terres forestières dégradées. Pour marquer cette collaboration entre Age of Union et Kalaweit, la zone protégée a été rebaptisée « la réserve Kalaweit x Age of Union ».

« Le soutien que nous avons reçu de Age of Union est un tournant pour l’Indonésie et les habitants de la région de Bornéo. C’est grâce à ce soutien que nous pouvons travailler aux côtés des villageois locaux pour protéger, restaurer et conserver un écosystème biologiquement riche qui a longtemps été victime d’abus industriels, précise Chanee, président et fondateur de Kalaweit.  Ce don sera déterminant pour la mise en œuvre de mesures essentielles à la protection de la forêt Dulan. »

Age of Union continuera à travailler en étroite collaboration avec ses partenaires tout au long de leurs projets et se fera un devoir de visiter chaque site de conservation afin de garantir un soutien maximal au-delà du don initial. Dax Dasilva a visité la quasi-totalité des projets et prévoit effectuer les autres visites en 2023. Grâce à cet effort combiné, Age of Union est en mesure de mieux comprendre les actions et les efforts déployés directement sur le terrain et la manière dont son partenariat contribuera à la réalisation des objectifs à court et à long terme des organisations et aura une incidence concrète sur les communautés dépendantes.

« S’il y a une chose à retenir de la visite de ces projets de conservation et de restauration, c’est que pour inspirer et créer le changement, vous devez unir vos forces à celles des communautés au sein desquelles vous travaillez, remarque Dax Dasilva, fondateur de Age of Union. En procédant ainsi, Age of Union a pu mieux comprendre les impacts négatifs des changements climatiques, des pratiques humaines néfastes et de la commercialisation envahissante des écosystèmes menacés. Cette démarche nous a également aidés à déterminer la meilleure approche pour réparer les dommages subis sans compromettre les communautés dépendantes environnantes. C’est grâce à la collaboration que nous sommes en mesure de créer un changement visible. »

Depuis ses débuts, Age of Union privilégie deux moyens créatifs de communiquer l’importance de la conservation et de la restauration, soulignant le travail essentiel effectué dans certains des écosystèmes les plus riches en biodiversité du monde. Age of Union a produit quatre documentaires — trois présentés en avant-première et un dont la sortie est prévue pour l’année prochaine. Parmi les documentaires sortis à ce jour, citons CAUGHT, un film réalisé en collaboration avec Sea Shepherd, qui expose les conséquences de la pêche illégale, non déclarée et non réglementée au large des côtes françaises; We Are The Saint Lawrence River, un film réalisé en partenariat avec Conservation de la nature Canada, qui montre comment le comportement de la société peut influer sur l’avenir du fleuve, des communautés dépendantes et de la faune environnante; et The Heart of A Mission, un film sur la rencontre avec l’un des premiers projets de l’organisation, Junglekeepers. Age of Union a également créé le Centre Terre, un espace polyvalent situé à Montréal, au Québec, qui sert de siège social à l’alliance et d’espace interactif ouvert au public. Le centre présente les projets de conservation et de restauration de l’organisme sans but lucratif, ainsi que des expositions saisonnières qui mettent en lumière des œuvres d’art stimulantes axées sur l’environnement.

Réalisations pour 2021 et 2022 et bilan des progrès accomplis dans les projets de Age of Union : 

Conservation de la nature Canada (Québec, Canada) : Restauration du fleuve Saint-Laurent

  • Ce partenariat comprend la protection et la restauration de l’écosystème du fleuve Saint-Laurent à travers 36 projets, de sa source à l’estuaire, des eaux douces aux eaux marines, en passant par les rives et les îles, afin d’assurer une conservation maximale des habitats environnants. Il renforce également la synergie entre CNC et ses partenaires, notamment les décideurs municipaux, les urbanistes et d’autres organismes de conservation.
  • La restauration de la barre de sable du barachois de Malbaie (Québec) est une réussite majeure cette année. Elle permet de restaurer et de protéger l’une des plus grandes zones humides de la Gaspésie tout en créant une passerelle de 520 mètres pour que les cyclistes et les piétons puissent profiter de la nature sans compromettre la protection des 240 espèces d’oiseaux et des autres animaux qui y vivent.

BC Parks Foundation (Colombie-Britannique, Canada) : Estuaire French Creek et sanctuaire du bassin de la rivière Pitt  

  •  Grâce à un don record de 14,5 millions de dollars canadiens alloués à la protection des terres, la BC Parks Foundation a acquis 23 acres de forêt côtière bordant l’estuaire de French Creek, et 733 acres de forêt riveraine et de zone humide d’eau douce situés dans le bassin versant de la rivière Upper Pitt. D’autres projets de protection des terres suivront dans les années à venir.
  • La BC Parks Foundation a effectué avec succès un relevé des propriétés d’Upper Pitt, qui a permis d’enregistrer plus de 2 000 observations de près de 400 espèces, dont six espèces menacées.

Junglekeepers (Pérou) : Extension du sanctuaire de la forêt amazonienne de Las Piedras et du programme des gardes forestiers 

  • Ce don a permis à Junglekeepers d’ajouter d’autres concessions foncières à sa stratégie de protection des terres afin d’assurer la conservation de plus de 50 000 acres de forêt amazonienne primaire, qui abrite de nombreuses espèces menacées et certains des habitats terrestres les plus riches en biodiversité de la planète.
  • Le don a fourni un soutien supplémentaire pour améliorer le programme des gardes forestiers en recrutant davantage de gardes et en construisant des postes de gardes robustes, ce qui a permis d’augmenter le nombre de patrouilles quotidiennes, de surveiller les terres et de prévenir les activités illégales dans la zone protégée.

Forest Health Alliance (République démocratique du Congo) : Expansion du corridor faunique  

  • Dans le cadre du projet de corridor forestier communautaire de Kahuzi-Itombwe, Forest Health Alliance et Strong Roots Congo ont pu, pour la première fois cette année, contribuer à l’obtention de droits et de titres fonciers pour 13 forêts gérées par la communauté, représentant un total de 226 541 hectares de terres jusqu’alors non protégées. Le corridor englobe un mélange de forêts primaires profondes, d’habitats de grands singes et de villages, où vivent des communautés locales et autochtones.
  • La collecte de données vitales sur les changements climatiques et la mise en place de moyens de subsistance durables pour les communautés qui vivent dans le corridor constituent un autre volet important de la stratégie. Ainsi, il a été possible de réaliser des études biologiques, d’établir des stations de fabrication de briques pour réduire la pression sur les ressources forestières, de développer un programme de microcrédit et d’acquérir trois stations de microclimat.

Nature Seekers (Trinité-et-Tobago) : Conservation de la population menacée de tortues luths

  • Le partenariat a permis d’assurer une saison de nidification réussie pour les tortues luths en 2022, avec une augmentation des patrouilles de nuit des gardes forestiers et la protection des sites de nidification pendant les mois de mars à août. Ces mesures ont permis à Nature Seekers et à la communauté de Matura de poursuivre le suivi et la collecte de données sur cette espèce ancienne.
  • Le lancement d’écloseries artificielles est l’une des stratégies de rétablissement de l’espèce qui a été déployée pour augmenter les taux de survie des éclosions de tortues luths face à des facteurs de stress tels que les changements climatiques et la pollution.

 

Sea Sheperd (Mondial): Patrouille océanique

  • Le partenariat a financé le M/Y Age of Union de Sea Shepherd, un navire qui patrouille dans les océans et lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN). La première mission du navire a permis de lever le voile sur le massacre de dauphins au large de la côte atlantique française causé par des méthodes de pêche non sélectives et dangereuses, tout en documentant la pratique néfaste et illégale du rejet de poissons en mer par un chalutier géant dans le golfe de Gascogne.
  • La deuxième mission de l’équipage du M/Y Age of Union a été de travailler avec les forces de l’ordre du Liberia et du Bénin pour mettre fin à la pêche illégale qui avait des conséquences graves sur les écosystèmes marins et les communautés locales dépendant de la pêche côtière. Cette mission a également permis de sauver la vie d’une douzaine de personnes lors du naufrage d’un traversier au Liberia.

Kanpé (Haïti) : Reforestation et agroforesterie

  • Kanpé a lancé un projet de reforestation en Haïti qui comprend l’agroforesterie et des jardins de subsistance, ce qui permet de replanter des forêts tout en permettant aux habitants de nourrir leurs familles et de vendre des produits cultivés de manière durable.
  • Kanpé a également travaillé à la réintroduction du café et du cacao dans les terres montagneuses et, à ce jour, a distribué 10 900 semis, dont 4 300 semis de cacao.

Sujets

  • Article
  • Afrique

Articles
connexes

Le rôle crucial des femmes dans la protection des forêts congolaises

En savoir plus sur cet article

Pourquoi la protection de l’écosystème du Congo est bénéfique pour les collectivités et la planète

En savoir plus sur cet article

Le M/Y Age of Union célèbre une première année de défense océanique indéfectible

En savoir plus sur cet article

Plus d'articles

Le parcours inspirant de Régine Chassagne, musicienne lauréate d’un Grammy, vers le renouveau des communautés négligées d’Haïti

En savoir plus sur cet article

Age of Union lance une série de courts-métrages et investit dans plusieurs projets cinématographiques

En savoir plus sur cet article

Le jeune leader haïtien qui dynamise la résilience climatique de sa communauté

En savoir plus sur cet article

Une approche globale en matière de développement économique communautaire contribue à renforcer la résilience climatique d’Haïti

En savoir plus sur cet article

202 hectares protégés : le Projet Saint-Laurent en expansion, un partenariat en évolution

En savoir plus sur cet article

Récits
de
changement
et d’action
directe
sur
le terrain